Untitled Document
 

Réflexions sur le Jour de la Terre

Le Jour de la Terre nous donne l’occasion de réfléchir à ce que nous, en tant qu’individus, pouvons faire pour restaurer notre planète et en prendre soin et  il va de soi que nous y pensons chaque jour.

Quasiment aucun autre secteur au Canada, ou ailleurs dans le monde, n’a un impact aussi prononcé et profond aussi bien sur l’environnement que les gens que le secteur du bâtiment. L’atténuation de ces impacts négatifs et, dans la mesure du possible, leur élimination, est au cœur de l’action du mouvement du bâtiment durable.

Les avantages du bâtiment durable sont considérables et vont des solutions bien connues, comme l’amélioration de l’efficacité énergétique et la promotion de la santé et du bien-être, à des possibilités innovantes, dont la performance du bâtiment à carbone zéro et la résilience face au changement climatique. Le système d’évaluation LEED a changé la donne et reste le programme de certification de bâtiments durables le plus utilisé dans le monde.  

Par l’entremise de GBCI Canada, nous voyons aussi les avantages d’autres systèmes complémentaires, comme l’initiative Sites, un système d’évaluation conçu pour promouvoir les aménagements paysagers durables et résilients, ou True zéro déchet qui cible les solutions d’économie circulaire et les pratiques de réduction des déchets.

La Norme du bâtiment à carbone zéro du Conseil du bâtiment durable du Canada est une norme avant-gardiste sur la scène mondiale qui offre aux projets canadiens l’occasion de trouver une voie vers l’exploitation des bâtiments à zéro émission de carbone. Elle offre un équilibre entre les cibles rigoureuses et la flexibilité pour permettre à différents types de bâtiments d’atteindre cet objectif dans les diverses régions climatiques. C’est ce qui a permis la certification sous la Norme du bâtiment a carbone zéro de divers types de bâtiments à ce jour – allant d’écoles et d’immeubles de bureaux à des arénas et des entrepôts.

Il est désormais évident que les bâtiments jouent un rôle crucial pour prévenir le réchauffement de la planète au-delà de l’objectif de 1,5 degré établi dans l’Accord de Paris. Au cours de l’actuelle décennie et à l’horizon  2030, les bâtiments à carbone zéro doivent devenir la norme – et pas seulement les nouveaux bâtiments, mais aussi les bâtiments existants. Les rénovations énergétiques majeures et à grande échelle des bâtiments existants doivent devenir une priorité si nous voulons atteindre les cibles du Canada en matière de carbone et espérer ralentir la hausse de la température à l’échelle de la planète.

Dans le récent budget fédéral et les annonces qui l’ont précédé, le gouvernement a montré l’importance des rénovations en accordant des milliards de dollars pour accélérer les projets d’efficacité énergétique. Qu’il s’agisse de programmes visant la rénovation des grands édifices commerciaux ou la rénovation des maisons, le gouvernement mise sur les rénovations pour contribuer aux réductions du carbone, mais aussi pour créer de nouveaux emplois et relancer l’économie. La rénovation à grande échelle est ce qui favorisera le plus la réduction des émissions de carbone d’ici 2030.

Le secteur du bâtiment durable devra compter sur une main-d’œuvre plus nombreuse pour répondre à la demande de construction et de rénovation de bâtiments durables. Des programmes fédéraux annoncés récemment sont axés sur la formation des nouveaux venus dans l’industrie du bâtiment et celle des travailleurs actuels pour répondre à la demande de construction et de rénovation de bâtiments à carbone zéro. Des initiatives menées par l’industrie, comme la coalition Workforce 2030 permettront de faire avancer les choses tout en s’attaquant aux inégalités en donnant la priorité aux populations sous-représentées, notamment les femmes, les jeunes, les Autochtones et les personnes racialisées, alors que nous créons des emplois dans le cadre de l’économie sobre en carbone.

Le Jour de la Terre se tient cette année autour du thème « Restaurer notre Terre ». Le bâtiment durable s’oriente vers l’impact zéro et commence à offrir une façon d’atteindre la régénération avec un impact positif sur l’environnement, les emplois et la prospérité économique, la diversité et l’inclusion dans l’ère post-COVID. Je suis très enthousiaste à l’idée de contribuer à ce processus avec vous.

Thomas Mueller
Chef de la direction, GBCI Canada

Untitled Document
Certifications et
programmes
Arc
ICP

LEED v4
PEER
SITES
TRUE
WELL

Nous joindre

GBCI Canada
100, rue Murray, bureau 400
Ottawa (Ontario) K1N 0A1
Numéro sans frais : 866 941-1184
info@gbcicanada.ca



© Green Business Certification Inc. Canada, 2020. Tous droits réservés.